NatureAudioPagesImagesPercussionsPrières

Télévision


Cette photo du ponton d'un célèbre hôtel de Cannes a été prise en 89 ou 90, juste avant l'une de mes interventions cinéma en direct sur "Nulle Part Ailleurs". A l'époque, la chaîne ne descendait pas en "meute" sur la Croisette. Je me souviens d'avoir animé les chroniques en 89 avec Zabou (future Breitman), et en 90 avec Richard Bohringer. Comme pour les émissions faites en studio à Paris, je préparais mes textes seuls, soit dans la chambre d'hôtel, soit en marchant sur la plage un peu à l'écart.

Un de mes souvenirs préférés est l'émission où j'ai parlé du film de Godard "Nouvelle Vague", au moment où Delon montait les marches presque simultanément. Je ne pense pas qu'il aurait aimé ce que j'ai dit à ce moment là...

A côte de moi, sur le plateau, il y avait Ben Gazzara et Daniel Lavoie, qui a d'ailleurs eu une grande importance puisqu'il m'a conseillé d'écrire des scénarios, ce à quoi je n'avais pas vraiment pensé auparavant.

J'ai aussi un bon souvenir d'une émission où l'invitée était Irene Jacob. Ma chronique du jour n'avait qu'un intérêt moyen, et Michel Denisot m'a dit (pendant la diffusion d'un extrait de film) qu'un reportage avait été fait le jour même lorsqu'on m'avait remis le prix du critique cinéma "Jeune et brillant" (on ne rit pas !). Je vous jure que dans les 10 secondes pendant lesquelles il me fallait prendre une décision sur a) diffuser cette remise des prix ou b) parler d'un des films de la compétition... j'ai réellement hésité. Ma conscience d'humble professionnel m'a presque fait opter pour la deuxième solution, mais j'ai finalement choisi la première. Pour la plus grande joie de mes parents...

 
< Précédent   Suivant >